Quelles précautions prendre avec un portail motorisé ?

Sommaire

L'installation d'une motorisation ou d'un portail motorisé demande quelques précautions pour garantir l'efficacité du dispositif et ainsi éviter tout accident.

Bien choisir son installation

Avant d'acheter votre motorisation ou votre portail motorisé, il convient de déterminer la configuration de l'installation :

  • mesure des vantaux (battants du portail) ;
  • angle d'ouverture ;
  • largeur des piliers, etc.

Il est recommandé :

  • de sélectionner des produits de la norme de sécurité NF P 25-362 qui garantit un arrêt automatique en cas d'obstacle ;
  • de prévoir l'installation de détecteurs d’obstacles.

De nombreux critères peuvent intervenir dans le choix d'un portail motorisé, notamment dans le type de motorisation (à vérins, à bras, portail coulissant, système enterré, etc.) et la puissance, comme :

  • les conditions climatiques de votre région : si vous habitez dans une région venteuse, les résistances de la motorisation du portail devront être plus grandes ;
  • la configuration du terrain : type de sol, terrain plat ou en pente, etc. ;
  • l'usage : intensif ou modéré ;
  • la place disponible pour l'installation : la largeur standard d'un portail est de 3 m.

Conseil : préférez un modèle incluant un débrayage manuel pour pouvoir manier le portail en cas de panne de courant.

Sécuriser le portail motorisé

Il est important de construire ou d'adapter votre installation au dispositif, à sa configuration et à son poids, afin de bien le sécuriser :

  • érigez des piliers stables et solides pour recevoir le portail motorisé : plus ils sont larges, plus ils seront stables ;
  • installez un système d'éclairage sur la zone d'ouverture et un feu clignotant, indiquant l'ouverture du portail ;
  • prévoyez un marquage au sol si votre portail s’ouvre vers l’extérieur.

Bon à savoir : le feu clignotant est obligatoire si l'ouverture du portail se fait vers l'extérieur de la propriété et si le dispositif est automatique.

Si vous installez une motorisation sur un portail existant, vous pouvez toujours compléter votre installation par différents accessoires qui amélioreront la sécurité :

  • Des cellules photo-électriques : elles détectent les obstacles et peuvent ainsi stopper l'ouverture ou la fermeture du portail si besoin. Elles coûtent entre 60 et 150 €.
  • Des batteries de secours pour garantir la marche en cas de panne ou de court-circuit : entre 30 et 150 €.

Ces pros peuvent vous aider