Mur en pierre sèche

Sommaire

Un mur en pierre peut avoir différents aspects selon la pierre choisie :

Mur en pierre sèche : pour l'extérieur principalement

Un mur en pierre sèche est une construction réalisée sans l'aide d'un liant : les pierres ou les dalles sont montées « à sec ».

Les pierres ne sont pas taillées en carrière, mais récoltées sur place ou bien aux abords de la construction.

Aujourd'hui, le mur en pierre sèche est destiné avant tout aux murs de clôture et de soutènement.

Ce type de construction est utilisé :

  • surtout pour les murs d'extérieur,
  • certaines cabanes comme les cabanes de berger, gîtes d'altitude,
  • bâtiments secondaires, etc.

Construire un mur en pierre sèche : un métier

Le mur en pierre sèche ne nécessite par de liant, les matériaux utilisés sont bruts ou à peine taillés et ont un côté très naturel.

Le mur de pierre sèche est un assemblage minutieux de pierre de différentes tailles équarries naturellement ou peu rectifiées pour s'adapter les unes aux autres.

Le liant est remplacé par des cailloux servant de cales : ils sont tassés de manière à ne plus bouger et à retenir les pierres principales.

Les joints doivent être les plus réduits possible ; le choix des formes et des dimensions de chacune des pierres est important pour que le « puzzle » qu'elles forment supporte son propre poids.

Cette technique de montage demande un savoir-faire et une expérience certaine pour obtenir une construction durable et esthétique.

Mur en pierre sèche : une mise en œuvre coûteuse

Pour la matière première, un mur de pierre sèche ne coûte rien.

Les pierres sont récupérées :

  • sur le terrain ou aux abords,
  • ou de la destruction d'anciens murs ou de maisons.

En revanche, il faut du temps et de la patience pour le monter.

Passer par un professionnel est évidemment un gage de qualité, mais chiffrera vite.

Demandez à une entreprise de maçonnerie un devis détaillé pour la réalisation de votre projet.

Ces pros peuvent vous aider